Interview de Tatiana De Gorlof - Pédagogie créative TRIZ - Créativité agile

L’apprentissage des soft-skills par la pédagogie créative

Les soft-skills les plus demandées en entreprise

Mettre un problème en mouvement, c’est le coeur de la créativité !

Et aujourd’hui c’est Tatiana de GORLOF qui va nous en parler.

En effet, elle propose des ateliers pour développer les soft-skills qui sont les plus demandées aujourd’hui et demain en entreprise.
Et elle les propose aux enfants !

Elle le fait à l’aide d’une méthode qui est née en Russie, et qui est aujourd’hui internationale :

La TRIZ pédagogie.
Tatiana ne manquera pas de vous partager des exercices pour vous y entrainer.

Retrouvez-nous sur le Podcast !

une préférence pour l'audio ?

Ecoutez le podcast de l'article

Connaissez-vous les Soft-Skills ?

Rendre leur confiance aux enfants

Contrairement aux compétences académiques (maths, français), les soft-skills sont des compétences humaines et personnelles. On pourrait les résumer à tout ce qui différencie l’homme de la machine : créativité, curiosité, empathie, ouverture d’esprit, intelligence émotionnelle… Leur importance pour nos enfants n’est plus à démontrer au point que nos voisins anglo-saxons les appellent “life skills” (ou “compétences de vie”)

“Professeure de formation, j’ai recherché des méthodes innovantes pour rendre leur confiance aux enfants” nous explique Tatiana.

 

Une méthode russe devenue internationale

Stimulation de la créativité et aide à l’innovation

De culture russe et française Tatiana DE GORLOF, que je reçois en podcast, nous accompagne dans la découverte de cette méthode.

Guenrich Altshuller (1926-1998), déjà dépositaire de deux brevets à l’âge de 18 ans, est repéré rapidement par la marine soviétique, qui l’embauche, en 1946, en tant qu’expert en brevets.

C’est dans ce contexte bien particulier que nait TRIZ acronyme de Théorie de Résolution de Problèmes Inventifs.

De 1946 à 1985, son fondateur analyse 40 000 brevets et en tire 40 principes d’innovation, succession d’étapes similaires par lesquelles est passée la grande majorité des inventeurs de nouveaux brevets.

 

Utilisée dans les grandes entreprises

A partir de 1985, TRIZ s’est développée et diffusée hors de l’URSS grâce aux experts TRIZ formés par Altshuller.

C’est ainsi qu’on retrouve cette pédagogie créative utilisée par les groupes industriels à la pointe de l’innovation dans le monde entier : Samsung Huawei, PSA, … pour développer la flexibilité et l’esprit créatif de ses collaborateurs.

 

A l’université

Après quelques années de pratique en entreprise, on se rend rapidement compte que cette pédagogie créative pourrait être très utile dans le cadre de l’enseignement.

Par manque d’entrainement à la pensée « Out of the box », les étudiants se confrontent aussi à certains freins naturels :  « Ce n’est pas possible ! » ou « Ma première idée est certainement la meilleure ».

Or, plus on s’entraine, plus on est créatif !

On sait aujourd’hui que cette méthode peut s’apprendre dès le plus jeune âge.

 

Et aussi chez les plus jeunes

 

Les ateliers de Tatiana : une pédagogie créative

La pédagogie créative stimule la pensée, la curiosité et l’imagination dès le plus jeune âge.

Ainsi, Tatiana anime des ateliers pour les enfants de 6 à 12 ans.

Mais qui est Tatiana ?

En mode interview, je demande à notre invitée de se présenter avec l’une de ces contraintes utilisées par la pédagogie créative : n’utiliser que les lettres de TRIZ.

T : comme Tatiana DE GORLOF

R : comme Raisonnement – Résolution de problème

I : comme Imagination – Intuition – Idée

Z : comme Zadacha (Задача) : est le dernier mot de l’acronyme de TRIZ : synonyme de problème.

     Cependant, [Zadacha] comporte une nuance qui nous amène déjà sur le chemin de la résolution.

 

En effet, co-fondatrice de Brainy Club, Tatiana propose d’aider les enfants à transformer les problèmes en “zadacha”.

Les ateliers proposent des outils qui aident à développer : la curiosité, l’imagination, la reformulation, …

 

Le mot « comment »

« De cette manière, quand, avec les enfants, on se trouve devant un problème, on ajoute le mot “Comment”, on est déjà sur le chemin de la solution.

Tatiana invite les enfants à émettre le plus d’idées possible.

Aucune solution n’est rejetée.

Pour avoir une idée originale, il faut avoir beaucoup d’idée !

Les enfants ont-ils un véritable avantage ?

Oui ! les enfants rentrent dans le jeu plus facilement que les adultes.

Et même s’ils sont déjà conditionnés par des réponses toutes faites, ils sont très vite extrêmement créatifs.

Les enfants se nourrissent les uns les autres, une idée en amène une autre.

La pédagogie créative encourage la méthode collaborative.

La co-creation est une richesse essentielle !

 

Ecoutez le podcast

Vous aussi vous voulez jouer aux poupées russes ?

Découvrez cet exemple d’inclusion, et bien d’autres en écoutant le podcast.

Les parents participent-ils aux ateliers ?

Tatiana vous livre les témoignages des parents qui ont suivi les ateliers, extrêmement enrichissants pour leurs enfants.

 

Développer sa flexibilité cognitive, plus on commence tôt … plus on est efficace !

Exercez-vous avec la vidéo de ma chaine Youtube : Les connexions forcées

Video et connexions forcées

Et aussi un petit exercice ici : Quoi de mieux que les nuages pour s’entraîner !

Les nuages… ou comment booster vos idées !