Séverine Criqui

Qui suis-je ?

Révéler et créer de la valeur ajoutée est essentiel pour se différencier. Savoir-faire, singularités, atouts et nouveaux produits… Depuis plus de 15 ans, je rends visible l’invisible, en accompagnant et en concevant la communication d’industries et d’entreprises ayant la volonté de se distinguer sur leurs marchés. Pour ce faire, et en accord avec mes valeurs, j’ai fondé en 2010 mon agence de communication et de création : 2 sacs et 3 valises.

 

Ces dernières années, je me suis demandé comment aller encore plus loin dans cette démarche de différentiation et d’apport de valeur. Au fil des concepts de communication imaginés et des interviews réalisées, je me suis rendue compte qu’il était essentiel de sortir du cadre et de réfléchir avec de nouveaux angles de vue pour se démarquer. C’est ainsi que j’ai imaginé l’approche de Créativité agile et bien évidemment, l’offre de workshop de créativité et formation est devenue une évidence !

Un peu de sérieux !

Certifications & co

  • Maître praticienne en Programmation Neuro-Linguistique
  • Consultante / formatrice en intelligence créative, spécialisée dans la recherche d’idées et l’innovation produits, certifiée en « Effective Thinking » d’Edward de Bono
  • Consultante en communication globale, stratégie créative et stratégie de marque, spécialisée dans le B to B.

Beaucoup de passion !

Dadas and co

  • La pâtisserie et papeterie… deux métiers passions que j’ai la chance de côtoyer régulièrement…
  • Les bonnes tables et les bonnes adresses… oui créativité rime avec gourmandise, non?
  • La découverte de personnes qui exercent leurs métiers avec autant d’excellence que d’humilité ! Et heureusement, il y en a beaucoup de ces « pépites ».

À vos claviers

Contact

Par mail ou via les réseaux sociaux, prenons contact !

Les 2 sacs et 3 valises à découvrir

Et pour les curieux, voici le site de mon agence de communication et de créativité

Et si vous aimez découvrir les coulisses, plus en détail...

Ces prochaines lignes sont pour vous !

Et si vous avez du temps et que vous aimez découvrir les coulisses d’une histoire, en l’occurence, la mienne, je vous invite à lire ce voyage dans le monde d’un colibri. Et vous comprendrez alors, pourquoi cet animal me parle tant , et comment je suis devenue l’auteure de la Créativité agile. Bon voyage !

colibri de la creativite agile

Voyage dans le monde d’un colibri

Moi, il y a quelques mois lors d’un échange entre entrepreneurs, créateurs de contenus…

« Ma page Qui Suis-Je ? Oui, j’en ai une. Elle me va bien. Une photo, une intro, un texte concis et efficace. Tout est cohérent ! Pourquoi la revoir ? »

C’est vrai. J’aime parler de mon entreprise, de l’entrepreneuriat et de la créativité ; j’ai plus de difficultés à parler de moi en tant que personne. Par pudeur. Me dévoiler est compliqué. Dans mon accompagnement auprès des clients, c’est l’écoute qui est primordiale pour assurer une qualité de conseil. Pas ma mise en lumière.

Dans cette réunion, Estelle, rédactrice web que je connais bien, a exposé son point de vue sur cette page de présentation. Selon elle, son contenu est généralement négligé, et son influence malheureusement sous-évaluée. Or, raconter son parcours de vie et ses motivations à exercer son métier, cela compte aussi… car après tout, nous ne sommes pas des machines. Son approche tout en pudeur m’a convaincue… Bon allez j’avoue, il m’a fallu quelques mois pour m’approprier l’exercice et oser publier ce texte.  

Aujourd’hui, je vous livre mon histoire du colibri. Et peut-être certains comprendront pourquoi j’ai ce symbole tatoué sur mon bras.

Les premières graines

Enfant calme et espiègle à la fois, je grandis en Alsace. Mes parents viennent de deux univers différents se complétant à merveille. Ma mère, très posée, m’enseigne le respect de l’autre ; mon père, plus rock n’ roll et malicieux, développe mon goût pour le jeu et les challenges. (Par contre, j’avoue, côté sport, aucun attrait n’a été développé… hormis le lèche-vitrine et le repérage de pâtisseries ou autres bonnes tables, mais cela est une autre histoire).

 

Assez solitaire et timide, cette réserve, je la compense par la création d’un royaume imaginaire ; les enfants introvertis dans le monde usuel sont de grands extravertis dans leur univers magique. Je ne déroge pas à la règle.

J’aime créer des espaces fantastiques, où mes peluches se métamorphosent en super-héros ! Pour eux, je cumule les fonctions de scénariste, metteur en scène et réalisatrice. Avec trois bouts de ficelle, je crée les costumes et les décors. Je les embarque dans des aventures épiques pour explorer des domaines inconnus… Oui, c’est grâce à Quenotte, lapin de son état et secrètement Super Quenotte quand cela est nécessaire, et Blanchette, sa compagne, une vache à la magnifique robe blanche, que j’ai commencé à développer cette capacité à créer des histoires… le fameux storytelling.

Je développe aussi une capacité d’observation à tout ce qui m’entoure. Ces séances sont propices à la réflexion et à l’analyse, et m’amènent à mettre en place des stratégies de débrouillardise. Je suis également entourée d’un grand-père blagueur qui sait faire sourire les gens. Chef d’une entreprise de livraison de fioul et de boissons, il aime rendre service autour de lui, et sa bonne humeur habituelle lui donne cette aura si singulière. 

En parallèle, je m’échappe dans un autre monde onirique : celui des publicités de parfums et de produits de beauté sur papier glacé. Pourquoi cette fascination au point de les collectionner ? Elles ont selon moi un pouvoir magique. Rendez-vous compte, de simples feuilles de papier deviennent des trésors d’esthétisme au moyen d’encres de couleurs ! Cette page, initialement blanche, provoque des émotions et vous emmène dans un univers fantastique.

Adolescente, je nourris aussi le rêve d’être avocate. Non pour le prestige de porter la robe, mais par ce souci de justice et de défendre ceux qui n’en ont pas la possibilité.

Toutes ces premières petites pierres m’amènent à choisir la communication d’entreprise et la publicité comme domaine de formation… et je ne le regrette pas !

Le petit colibri sort de son nid

En 2000, j’entre dans le monde de l’entreprise. Dans une société de services en informatique, mon terrain de jeu favori est le journal interne. En tant qu’assistante de rédaction, j’essaie d’y reproduire cet effet magique de mes collections de papier glacé. 

Il est clair que je me suis enrichie de chacune de mes étapes dans mon parcours de salariée. Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir eu une première expérience marquante dans l’industrie agroalimentaire. Dans cette société, premier exportateur de vin français dans le monde, j’acquiers une expertise dans le graphisme et la création print. J’apprends également à manier d’autres scénarios, notamment celui de cette trilogie [une idée – un projet – un produit]. Je découvre les mécanismes d’un autre mode de fonctionnement et de réflexion intellectuels. Pour être novateur, il est utile d’ouvrir large son esprit pour générer des idées, puis seulement dans un deuxième temps, de les cadrer avec des critères spécifiques. Aujourd’hui, j’arrive à vous le formuler clairement ; à l’époque, je n’avais pas conscience de la puissance de cette démarche de créativité.

 

Avant de poursuivre mon parcours professionnel, je pars en mission pendant mes congés de salariée au Burkina Faso. J’aime donner du sens à ce que je fais, créer de la valeur et rendre service. Au sein d’une ONG, je forme des journalistes à la mise en page. Ainsi, ils gagnent en autonomie pour publier leur journal. Pendant ce voyage découverte, mes stagiaires me surnomment amicalement la Nassara (femme blanche en burkinabé). Notre échange entre nos univers respectifs met en lumière une autre réalité : mes compétences de mise en page, que je considère comme « futiles » en France, sont utiles dans un autre monde où la liberté de la presse reste un combat.

 

 

Puis, je migre de nouveau sur mes terres natales pour entrer dans le vif du sujet. En effet, j’intègre différentes agences de communication. Sur le devant de la scène en tant que cheffe de projet, je vis en coulisse les prémices de la création de ma future agence de communication. Je prends conscience de mon expertise professionnelle ; je dessine les contours de mon entreprise dans le but d’incarner mes valeurs.

 

Toutes les petites graines semées pendant mon enfance, et celles recueillies au cours de ma vie d’adulte, je les replante dans ce projet qui me tient à cœur. De Papa et Maman Criqui, je sais naviguer dans des univers distincts avec respect et créativité. De Papi Becker, je récolte son héritage moral de la satisfaction client, tout en gardant sourire et positivité. De mon rêve d’avocate, je donne la chance au produit de mon client de se démarquer. De mes expériences en entreprise, je continue à donner du sens. De mes aventures d’enfant, je garde le goût d’emmener mes clients en voyage en terre de créativité. Ainsi, en 2010, naît mon agence d’idéation et de communication 2 Sacs et 3 Valises.

Pourquoi ce choix de marque ? Saviez-vous que l’un de mes surnoms est « DoutteuFreü » (écrit à l’oreille, ne sachant pas l’écrire ;-)), littéralement la « femme aux sacs » en alsacien. De mère en fille, et de tante en nièce, dans notre lignée, nous sommes toutes incapables de sortir sans la grande artillerie de barda et fourbi. Alors quand je pars en voyage, j’apprécie l’option supplément de bagages !

 

Dans mes sacs et mes valises, j’ai embarqué tous les fondements de ma société. Mon empathie et ma capacité d’écoute s’accordent avec une habileté à challenger. L’adage « donner du sens et créer de la valeur » respecte l’identité de l’entreprise. Marquer les esprits autour de la création de marque, d’univers ou d’un lancement produit, se met en œuvre en restant en lien avec la cible. La satisfaction client s’opère dans une notion de partage et d’échanges, pour un partenariat win-win sur le long terme. Et l’idée qu’un projet naisse et se concrétise en France pour se diffuser partout dans le monde, est magique.

Une première migration en terre de P.N.L.

Je m’épanouis pleinement à accompagner mes clients dans leurs projets de communication. Cependant, mon passé me rattrape. J’ai très peur de prendre la parole en public, tout en étant persuadée de son utilité. Que faire ? La connaissance de soi pour enlever ce frein est un premier pas. Comprendre l’autre dans l’échange et l’interaction est tout aussi important pour animer un groupe, notamment pendant les ateliers de brainstorming. 

 

Alors je m’intéresse à la P.N.L., la fameuse Programmation Neuro-Linguistique. Malheureusement, cet ensemble de techniques et de méthodes n’a pas bonne presse. Au mieux, elle sert le scénario de séries policières ; au pire, elle est accusée de procédé de manipulation. Convaincue de mon côté que cet enseignement me sera utile, j’intègre en 2014 l’IFPNL (Institut Français de P.N.L.), une des premières écoles de renommée dans ce domaine. Petit à petit, je passe les échelons. En 2014, je suis certifiée technicien P.N.L. ; en 2015, praticien P.N.L. ; en 2018, je suis officiellement maître praticien en programmation neuro-linguistique.

Je vous concède que la P.N.L. est un sujet complexe. Plutôt que de me lancer dans un cours magistral ennuyant, voici les 3 phrases clés la définissant :

  1. « La carte n’est pas le territoire » : ce que vous voyez d’une personne ne la définit pas. La P.N.L. refuse de catégoriser l’individu pour le faire entrer dans une case. Cela tombe bien ! J’aime sortir du cadre avec ma Créativité agile.
  2. « Si c’est possible quelque part dans le monde, c’est possible pour soi » : il s’agit de détricoter les stratégies gagnantes dans le fonctionnement d’une personne pour intégrer sa mécanique, en l’harmonisant avec vos valeurs.
  3. « On ne peut pas ne pas communiquer » : communication verbale, non verbale, voire paraverbale, tout votre être communique !

 

Ces enseignements donnent un nouvel élan à mes collaborations avec mes clients et à mes élaborations de stratégie de communication et de création. Pour ma part, je développe cette compétence lors des ateliers d’intelligence collective ou des fameux ping-pong créatifs. Pour l’entreprise, mon coaching et mes méthodes contribuent à se recentrer sur leur but à atteindre. De plus, mon expertise en P.N.L. me permet d’accompagner plus efficacement la transformation agile et créative des organisations.

Une escale en terre d’intelligence créative, puis l’envol de la Créativité agile

Curieuse de découvrir les petits chemins de traverse, et convaincue que la créativité est l’élément différenciant afin de se démarquer de la concurrence, je m’intéresse aux travaux d’Edward de Bono. Ce psychologue, médecin et spécialiste en sciences cognitives est un ponte sur le sujet de la créativité, de l’observation et de la pensée latérale. Croyez-moi, l’obtention de ma certification en « réflexion et approche créative » est l’illustration que tout est possible ! Il m’a fallu sortir de ma zone de confort pour rédiger toutes ces mini-thèses en anglais… moi qui suis plus adepte de la langue de Molière, c’était rock’n’roll. Et les efforts fournis ont payé : j’ai développé d’autant plus le sens de l’observation et l’analyse des situations. 

 

Vous allez vous demander : « Mais quand arrête-t-elle de jouer les expertes ? ». Rarement, c’est plus fort que moi ; ma curiosité intellectuelle est mon vilain défaut ! J’avoue… Rassurez-vous, je m’offre des instants de répit… pour des séances couture ou de patchwork, de peinture, de réalisation de carnets japonais, des bons restos et des voyages. Et j’aime me détendre devant des spectacles d’improvisation ou de W.W.E., la ligue de catch américaine. Des scénarios improbables, des costumes farfelus, une ambiance de folie ; leur inventivité de longue date m’a toujours épatée ! Il m’arrive également de changer très souvent de style… et de faire des expériences capillaires. C’est sûr que si, comme moi, vous confondez orange avec auburn à l’énoncé de votre envie de nouveauté, vous n’aurez plus peur d’aucune couleur. Cela dit, derrière la couleur et le look, c’est toujours moi. 

 

Toujours convaincue que l’innovation est le nerf de la guerre des entreprises, je continue mes pérégrinations dans l’expérimentation. En 2017, j’intègre le Centre Iris, grande école française portant l’intelligence créative et collective. En effet, la créativité est aussi un positionnement et un vecteur de changements positifs et puissants tant pour les individus que pour les organisations.

De plus, elle est une source de motivation pour mieux travailler ensemble. Elle est un savant mélange entre une agilité d’esprit et la mise en œuvre de techniques et de mécanismes de pensée. Grâce à l’expérimentation constante de la dynamique de groupe et des techniques dédiées à favoriser l’émergence d’idées et la création de valeur, je fonde en 2019 la Créativité agile.

Ce concept novateur rassemble, dans mes 2 Sacs et 3 Valises, mon expertise en communication, en intelligence créative et en P.N.L.. La créativité en entreprise est aujourd’hui un atout qu’il est facile à mettre en œuvre grâce à des méthodologies et des techniques spécifiques ! L’agilité d’esprit est un facilitateur pour appréhender la difficulté et aimer en initier un changement et une transformation.

La part du colibri

Pourquoi depuis le début de mon histoire, je fais allusion au colibri ? D’ailleurs, connaissez-vous la fable du plus petit oiseau de la Terre ?

Selon la légende, un immense incendie de forêt terrifiait les animaux qui restaient prostrés devant l’horreur du spectacle. Pourtant, parmi eux, seul le petit colibri s’activait à jeter sur ce feu les quelques gouttes qu’il récupérait avec son bec. Puis, le tatou, agacé par cette obstination, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ». Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

Pour moi, c’est la même chose. Je reste lucide, je sais que je ne peux tout faire. Cependant, je fais ma part. Je veux être actrice de la vie, et non une simple spectatrice.

Saviez-vous que le colibri est le seul oiseau capable de voler à reculons ? Peut-être pour prendre plus de recul sur une situation… Moi aussi, j’ai une forme d’atypisme. J’adore les pages blanches, car c’est pour moi le terrain de jeu où tout est possible, où toute nouvelle histoire peut s’écrire. Alors j’aime sortir du cadre pour trouver un espace où entreprendre des actions qui vous ressemblent. Cette singularité est mon crédo pour que vous puissiez vous démarquer. J’en ai d’ailleurs fait mon accroche :

« on ne peut faire la différence en faisant comme tout le monde ».

 

Dans mes accompagnements, vous bénéficiez du meilleur récolté suite à mes migrations en terre de P.N.L., d’intelligence collective et de Créativité agile. Avec une approche globale, sans tout réinventer (question de bon sens !), je vous aide à avoir les cartes en main pour transformer votre communication et gagner en valeur. Car tout s’apprend avec de l’entraînement et de la méthodologie.

Mon petit plus ? Ma bonne humeur contagieuse est un atout pour un apprentissage, pour à votre tour, avoir un esprit positif et novateur.

Aujourd’hui, fidèle à mon animal fétiche, je continue de migrer dans d’autres terres de créativité. Afin de tester de nouveaux concepts, j’expérimente le contenu audio comme support de communication. Je donne la voix à mon approche créative. Après le lancement en février 2020 de mon podcast La Créativité agile, j’effectue depuis janvier 2022 des escales hebdomadaires sur le réseau social Clubhouse.

Alors, mes chers explorateurs et aventuriers du marketing, comme j’aime à vous appeler, sortez de vos autoroutes de pensée ! Prenez une déviation, et embarquez avec moi pour admirer ces paysages magnifiques et magiques de la créativité.

 

Donnez-vous l’opportunité de vous démarquer et de vous envoler.

 

Un merci particulier à Estelle, la plume qui a posé des mots sur mon histoire.