marque, tarte et territoire de marque

Pourquoi vous ne devriez pas négliger l’image de marque de votre produit

et quel est donc le rapport avec cette tarte ?

Dans les 4 étapes du processus expérientiel d’achat de Arnould, Price et Zinkhan,

l’étape de la consommation anticipée est primordiale.

Vous aussi, vous savez que ce sont les premiers instants qui comptent dans une rencontre.

D’où l’importance de donner à votre marque, à votre univers, à votre produit : une personnalité pour interpeller ou séduire.

une préférence pour l'audio ?

Ecoutez le podcast de l'article

Parlons marque & univers

Prenons l’exemple de la pâtisserie … Quand vous êtes devant une vitrine, comment choisissez-vous ?

Oui, soyons honnête, on mange d’abord avec les yeux, on choisit souvent avec les yeux… C’est bien pour cela que le visuel et les perceptions qui s’en dégagent sont très importants !

 

Ce sont les premiers instants qui comptent

On dit que lors des rencontres, ce sont les premiers instants qui donnent les impressions les plus puissantes et les plus persistantes aussi, que ce sont les premiers échanges qui donnent les impressions initiales. Même si les choses ne sont pas toujours figées dans le marbre.

Sans biais d’influence externe, un produit, un service, ne vont pas nous transmettre naturellement des informations comme celles qui peuvent s’initier entre deux personnes.

De ce fait, il est très important d’apporter à votre produit, à votre marque, à votre univers :  une personnalité pour interpeller ou séduire l’acheteur, le consommateur.

 

L’un des ingrédients clés du succès de votre produit

Pourquoi donc est-ce si important d’avoir une marque et un territoire de marque singulier ?

Car c’est l’un des ingrédients clés du succès de votre produit. C’est celui qui vous permet de donner envie à votre client potentiel de rentrer dans le process d’achat, et notamment, lorsqu’on parle de processus expérientiel d’achat.

Ce qui est important c’est qu’aujourd’hui l’acheteur est à la recherche d’expérience, de sens … Il a envie que ses achats lui apportent plus que la seule satisfaction d’un besoin primaire. Et donc, qu’un produit le séduise ou l’interpelle dès le premier coup d’oeil.

 

4 étapes du processus expérientiel d’achat

Je vais vous partager les 4 étapes du processus expérientiel d’achat, et en bonus 3 questions essentielles à se poser lors de la création d’univers.

Arnould, Price et Zinkhan (2003) proposent un découpage du processus expérientiel en quatre étapes :

1. la consommation anticipée,

2. l’expérience d’achat,

3. l’expérience de consommation,

4. le souvenir de l’expérience.

 

Première étape primordiale

L’importance de celle-ci est incroyable  .. car si on ne passe pas cette première étape qui est de donner envie, de séduire ... tout le reste n’est pas réalisable : ni l’achat, ni la consommation, ni le souvenir de l’expérience.

Quand on crée un territoire de marque ou un univers, nous professionnels de la communication, ce sont bien ces enjeux que nous avons à l’esprit et c’est toute la beauté et la difficulté de notre métier, j’en conviens !

Le travail de l’image est de créer des perceptions positives en mettant en avant votre produit et sa différence, son unicité.

 

Et cette image, cet univers de marque, on va le retrouver au niveau du logo, du packaging, des présentations du produit … tout ça décliné de manière cohérente.

 

On joue sur la perception visuelle

Pour ma pâtisserie, imaginons, je veux qu’elle soit perçue comme très haut de gamme.

Je vais y rajouter des décors, ou alors, pour que cela semble plus authentique, je vais poser le millefeuille sur une petite ardoise, plus brute ou plus originale, … je vais changer la couleur des fondants…

Oui, c’est un produit, mais nous allons jouer sur la perception visuelle pour faire ressentir d’autres choses.

L’histoire que vous allez raconter va aller toucher précisément votre cible ! C’est votre cible qui va pousser la porte de votre boutique !

Et c’est essentiel de trouver l’accord entre le produit, le client, et finalement la stratégie choisie. On ne le fait pas juste pour l’esthétisme, on le fait parce que cela a du sens.

 

Je vous ai promis un bonus : le voici !

Lors de la création ou même du lifting d’une marque, il est important de se poser les bonnes questions.

3 questions clés qui vont vous aider à définir un positionnement :

  1. Qu’est ce que le produit à de singulier, et qu’il est essentiel de faire ressortir ?
  2. Qu’est ce que vous aimeriez que cela apporte au client : en terme de valeur, d’émotion, de ce quelque chose de plus … ?
  3. Quelle est la stratégie ? Quel est l’objectif défini ?

 

Si vous avez besoin d’aller plus loin, pour affiner la définition de votre territoire de marque, découvrez ici les réalisations de notre agence 2s3v Communication.

 

Et plus encore ! Nous concevons des outils de communication et concepts qui ont une dimension stratégique.
Car nos propositions doivent vous permettre de vous démarquer, de réussir vos lancements de produit, vos communications, et ainsi, vous permettre de créer de la valeur.

 

Pour faire plus ample connaissance, c’est par ici.

 

Et si cette analogie à la tarte vous fait sourire et vous intrigue …. mon podcast Episode 02 de la saison 02 vous en dira plus !