Chamboulez nos sens

Chambouler nos sens pour interpeller notre esprit

Avez-vous remarqué les initiatives marketing mettant en avant les 5 sens ? ⁠Et surtout, en version “chamboulée” ?

Comme c’est un sujet qui me passionne, c’est une bonne occasion de vous partager quelques réflexions sur le sujet. 

L’objectif est de vous donner des pistes pour apporter un plus ➕ à votre communication et marketing, en jouant sur cette subtilité des sens.   

une préférence pour l'audio ?

Ecoutez le podcast de l'article

Nous les humains,

nous appréhendons le monde avec nos 5 sens

On les connait nos 5 sens … cette odeur qui nous titille les narines lorsqu’on passe devant la boulangerie … on la connait !

Nos cinq sens sont au départ de toutes décisions, de toutes perceptions, ils sont donc très importants dans notre quotidien, bien plus même que ce que l’on croit.

La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) nous aide à comprendre comment nous appréhendons le monde avec nos sens.

En effet, nos sens nous transmettent des informations, qui vont être traitées par notre cerveau, selon nos sensibilités bien sûr, nos filtres, nos préférences …

Puis une fois analysées, ces informations vont redescendre pour nous aider à agir, à réfléchir, à prendre des décisions ….

 

Et si on les chamboule ces sens ? qu’est-ce que ça donne ?

Cela fait une sacrée différence lorsque ces sens sont chamboulés !

Vous allez mieux comprendre lorsque je vais vous parler de “Privé de dessert”.

Dans ce restaurant parisien, toutes les entrées et les plats sont présentés sous forme de desserts :

Vous commandez un Saint Honoré ? c’est un burger !

Vous aimez les pains de viande ? Demandez un gâteau au chocolat !

 

Des plats salés aux allures de desserts et des plats sucrés aux allures de plats salés.

Et évidemment tous les desserts ont l’aspect de plats salés.

Ca vous tente le saucisson chocolat, noisettes, meringues ?

Quel coup de Bluff ! Pour marquer les esprits, c’est efficace !

(*1) Allez donc jeter un coup d’œil à la carte du restaurant Privé de Dessert.

 

Les exemples de sens détournés qui m’ont le plus marqué 

Habituellement, le sens que vous utilisez pour acheter un parfum, c’est l’odorat, évidemment, et la vue pour la forme du flacon. Vous êtes d’accord ?!

Toutefois, aujourd’hui il est relativement difficile d’avoir accès aux parfumeries.

La marque Viktor & Rolf s’est posée la question suivante : comment vendre notre produit si on ne peut plus le sentir ou le toucher ?

Il va falloir exprimer notre parfum différemment …

Ils ont décidé de faire un parfum à …….. écouter !! Oui vous avez bien lu …

L’expérience sera mise en ligne courant mai.
Allez surveiller son lancement, vous trouverez le lien en fin d’article (*2)

 

Autre exemple, celui de cette marque qui propose des ingrédients pour des boulangers-pâtissiers.
Elle a décidé de communiquer sur un nouveau goût à proposer dans les entremets

Habituellement, question goût, on fait jouer les saveurs, n’est-ce pas ?

Eh bien ce nouveau goût, savez-vous ce que c’est ? C’est une texture !

Oui, cette marque vous emmène du gustatif au kinesthésique. N’est-ce pas impressionnant ?!

En chamboulant les sens, on change le canal de réception habituel et on marque les esprits.

 

Et enfin :

Affiche Beethoven chamboulement des sens

Comment un élément visuel, statique, peut nous permettre d’entendre de la musique ? 

Imaginez une affiche qui titre en grandes lettres « TA TA TA TAAAAA » pour nous annoncer une reprise de concert de Beethoven.

Là encore on chamboule les codes, en suscitant l’intérêt sur d’autres sens … des sens auxquels on n’a habituellement pas accès par la vue.

Et intérieurement on se met à chantonner la mélodie. C’est ce qui s’appelle les « dialogues internes ».

 

 

Mais revenons à notre question de départ

Comment les sens vont nous aider à nous démarquer dans notre communication ?

Voilà comment vous pourriez faire :

En préparant votre communication, faites le diagnostic des sens liés à votre produit.

Quels sont les sens normalement sollicités pour votre produit ? Surtout ceux qui ne sont pas utilisés …

Et qu’est-ce que vous pourriez en faire ?

 

Ces sens qui ne font pas sens

“Et si, pour mon parfum, je travaillais l’audition ?”

Vous remarquez que je vous invite à utiliser le “Et si …”

Retrouvez cette technique dans l’animation suivante : Langage et posture créative.

 

D’abord, ouvrez un maximum le champ des possibilités.

Autorisez-vous à imaginer des choses improbables !

 

Et dans un deuxième temps seulement, vous pourrez recentrer vers des choses qui sont possibles, réalisables.

 

Ne passez pas à côté d’un bel effet de surprise, d’un peu d’insolite et d’inhabituel dans votre communication.

Grâce à l’utilisation d’un canal différent, vous réussirez à capter l’attention de votre audience.

 

 

Ouvrez donc les yeux, les oreilles, restez en alerte !

Remarquez comment nos sens viennent nous interpeller, nous titiller l’esprit.

Vous verrez, vous aussi, les produits qui jouent avec vos sens qui ne sont pas les présupposés au départ

et qui sait, vous serez peut être l’auteur.e d’une belle innovation.

 

Envie de partager vos idées, de me laisser un commentaire, c’est par ici : Contact – Créativite agile (creativite-agile.com)

 

Les références citées dans l’article : 

(1) Allez donc jeter un coup d’œil à la carte du restaurant Privé de Dessert

(2) Allez écouter le parfum de Viktor & Rolf

(3) Chantonnez sur laffiche du concert de Beethoven