Comment bien encourager le partage d’idées de vos équipes

Comment encourager le partage des idées et surtout, bien solliciter votre équipe pour faire émerger des idées ?

Ou vaincre la page blanche grâce à la créativité agile.

Et là, probablement, vous vous dites… Mais quel est donc le rapport entre « page blanche » et « invitation à partager des idées » ? C’est ce que je vais vous expliquer ! Une fois que cela sera fait, nous pourrons plonger dans les deux axes intéressants pour encourager le partage d’idées de vos équipes.

une préférence pour l'audio ?

Ecoutez le podcast de l'article

Pour démarrer, parlons page blanche !

La page blanche peut se voir de plusieurs manières… Je vais m’arrêter sur les extrêmes et j’évoquerai la vision positive et la vision négative.

La version “positive”, c’est un peu comme un terrain de jeux où tout est possible à créer, où c’est le début d’une nouvelle aventure… Et c’est vraiment super !

La version “négative”, c’est un peu comme un espace très large, et quasi anxiogène, car il y a trop de possibilités et surtout une forte probabilité de se tromper. N’oublions pas que, dans notre culture, la notion de jugement est vraiment très forte, d’où une vraie angoisse de faire faux.

 

On parle d’ailleurs du syndrome de la page blanche, souvent évoqué pour les écrivains, faisant référence à cette peur… Plus communément appelée leucosélophobie.

 

L’intérêt de comprendre cette page blanche

Que ce soit au niveau du marketing, pour un lancement de produit ou au niveau de l’activation des ventes, pour une opération promotionnelle, vous partez plus ou moins d’une page blanche.

 

Je dis « plus ou moins », car cela dépend du contexte. Quand on crée une marque, tout est à faire. La personnalité de la marque, ce qu’elle doit représenter, son nom, son univers… On part de zéro.

Quand on est en activation des ventes, souvent, on active pour un produit qui est déjà connu, avec un univers déjà posé. Dans ce cadre-là, on a une base de réflexion, avec tout de même, quelque chose à inventer.

 

En gros, votre situation de départ est plus ou moins cadrée, plus ou moins vierge et il y a plus ou moins de choses à inventer. La leucosélophobie est donc plus ou moins présente.

 

Alors, comment font les entreprises pour combler la page blanche et trouver des idées, et des inspirations ?

Plusieurs options s’offrent à elles :

  • Echanger en interne, au sein des équipes marketing ;
  • Consulter une agence de communication ou spécialisée dans leur besoin ;
  • Solliciter les équipes terrain, qui sont au contact des clients finaux, pour avoir des idées…

 

Dans cet article, je vais m’intéresser à la dernière option, qui est de solliciter les équipes terrain. En effet, l’idée de solliciter les équipes terrain est superbe et permet de booster l’engagement des personnes envers un projet.

 

Cela dit, la manière de le faire et la leucosélophobie peuvent vraiment biaiser le résultat. Eh oui, c’est bien pour cela que je vous en ai parlé en amont. C’est hyper compliqué de répondre à la question : « et vous, c’est quoi votre idée pour faire de ce produit un best-seller ? »

 

C’est un peu comme demander à un peintre de proposer l’œuvre qui sera assurément un best-seller demain. En fonction de l’état d’esprit, de l’environnement, des enjeux, vous pouvez me croire : le premier coup de pinceau sera difficile à donner !

 

Et pour vos équipes, c’est un peu pareil… Cela peut être rock’n’roll pour eux de vous partager leurs idées à cause de tout ce qu’on a vu précédemment… Cela dit, rien n’est impossible en créativité agile.

 

Deux points clés essentiels pour encourager le partage des idées

1. Encourager le partage des idées : donner une impulsion positive et rassurante à la demande

Quand on sollicite de nouvelles idées, il est essentiel que vos équipes comprennent qu’ils peuvent les donner en toute sécurité. Comme on l’a évoqué plus haut, cela peut être une vraie source de stress de se positionner sur un sujet, car il y a la peur du jugement.

 

Un cadre sécurisant et bienveillant

D’ailleurs, lorsque j’anime des workshops de créativité agile, je pose toujours un cadre en amont. Celui-ci m’a été inspiré par Isabelle Jacob, une experte de la créativité en France, auprès de laquelle je me suis formée pour devenir consultante et animatrice en intelligence créative.

 

Quelques clés de ce cadre

Le jugement doit être proscrit, l’originalité et la banalité bienvenues. Une idée peut sembler banale de premier abord. Cela dit, avec la richesse des échanges, elle peut toujours se transformer ou permettre à une autre idée de se transformer. Il est essentiel d’accueillir toutes les idées, et faire comprendre aux personnes sollicitées qu’il n’y aura pas de jugement.

 

Le cadre, c’est aussi expliquer les objectifs, à quoi ces idées vont servir, pourquoi vous sollicitez ce groupe de personnes. Et c’est aussi leur donner des échéances et des retours sur l’avancée du projet auquel ils ont contribué.

 

Deux points clés essentiels pour encourager le partage des idées

2. Encourager le partage des idées : cadrer la page blanche

 

Avoir une contrainte créative forte permet de mieux guider son esprit, qui donc, se perd moins dans ses réflexions, et évite une zone de stress… La page blanche est plus cadrée. On pourrait presque dire que c’est un peu comme transformer une grande page blanche A3, qui peut avoir une tendance anxiogène, en mini post-it.

 

Un exemple de situation à cadrer

Ainsi, imaginons que vous cherchez le thème d’une opération promotionnelle que vous faites chaque année. Et vous souhaitez solliciter votre équipe terrain sur le sujet.

Au lieu de leur dire « je cherche une idée pour un thème d’opération promotionnelle pour ce produit… Peux-tu m’en donner ? », demandez « Cette année, on va avoir une nouvelle opération promotionnelle, et je cherche un nouveau thème pour l’animer. Et pour ce faire, on organise un petit challenge créatif. Et nous cherchons des idées… »

Et là, à cet endroit, vous allez mettre une contrainte créative !

 

Voici des idées de contraintes créatives :

Idées commençant par une lettre spécifique

Idées en partant d’un mot trouvé au hasard dans un magazine professionnel, voire un visuel.

 

Et des contraintes créatives, il y en a de nombreuses ! Allez voir sur les autres sections du site, téléchargez les mots ressorts ci-dessous ou contactez-moi pour en discuter ! Ce sera un plaisir pour moi de vous aiguiller sur le sujet.

 

Solliciter vos équipes terrain peut être source de grandes idées et même d’effet Waouh incontestable. Alors, autant le faire avec une méthode qui vous permette de mettre tous les atouts de votre côté.

 

News créativité agile